Les grandes surfaces ont-elles chassé le naturel de nos produits ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Selon un rapport de la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation, 40% de la nourriture produite est gaspillée chaque année par les pays développés. Les raisons ? Les produits jetés dès qu’ils ne sont plus visuellement parfaits, la surproduction de primeurs au détriment de la qualité et les marges de prix imposées aux producteurs.

Face à ce constat, Rungisland propose un service de produits frais sélectionnés dès leur arrivage au marché international de Rungis  afin que la chaîne du froid et la qualité soient le mieux respectées.

Il n’y a plus de saisons, vraiment ?

Alors que la France subit cette année des aléas climatiques, les distributeurs comme les clients veulent tout : la qualité, le goût, le local et des prix peu élevés. Très demandeuses en chaleur et en terre, les tomates françaises ne peuvent donc pas rivaliser avec leurs concurrentes étrangères en termes de saveur, de choix et de coût.

Rungisland, grâce au marché international de Rungis, propose des produits qui tiennent compte des saisons autant de nos terroirs français que d’ailleurs pour toujours offrir les meilleurs prix et la meilleure qualité aux clients.

Tomate insipide et pomme de terre délavée

Deuxième fruit le plus cultivé et consommé en France, la tomate a perdu son goût et sa belle couleur au fil des années. Alors que la durée de vie d’une tomate est passée            de 5 jours dans les années 70 à plus de 3 semaines de survie de nos jours, les tomates ont été les première victimes de manipulations humaines visant à retarder le pourrissement; appelées tomates longues durées.

Les conséquences ? Des tomates gorgées d’eau, fermes et insipides, cueillies encore vertes pour prolonger leur durée de vie sur les étales des grandes surfaces.

La grande distribution applique la politique de la quantité à un coût peu élevé au détriment de la qualité mais qui a encore envie de consommer des fruits non arrivés à maturité et sans goût ?

Quid de l’escroquerie des variétés anciennes ? Du fait de leur non calibrage aux normes de la grande distribution, elles avaient été oubliées des clients et n’ont pu réintégrer les rayons que depuis peu. Remises au goût du jour par cette recherche d’authenticité et de qualité, on ne trouve désormais dans les rayons que de vagues copies de tomates côtelée ou cœur de bœuf.

Que dire aussi de la pomme de terre lavée pour ne pas salir les tapis de caisse des grandes enseignes alors que cela réduit leur temps de conservation et leur fait perdre leurs valeurs nutritionnelles.

Retrouvez toute l’actualité de Rungisland et les dernières recettes de Gilles Choukroun sur www.rungisland.me

Contact Presse                                                       Contact Rungisland

Xavier Etcheverrigaray                                                              Elsa Cazelle-Bordères

01 43 57 82 98                                                                       06 10 55 80 12

xavier@etxecom.com info@rungisland.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »